Real Estate Madagascar
Agence Immobilier DIANA
Agence Immobilier Majunga
Agence Immobilier Sainte Marie

l’île Sainte-Marie

l’île Sainte-Marie.

Au large de la côte Est et au nord de Toamasina, l’île Sainte-Marie apparaît comme un havre de villégiature d’une douceur exquise. Plus sauvage et moins développée que se cousine Nosy Be, Sainte-Marie véhicule encore un petit côté préservé et traditionnel qui semble parfois faire défaut à Nosy Be. Les longues plages de sable fin, bordées de cocotiers, y sont splendides et les lagons recèlent de nombreux trésors que la plongée sous-marine aura tôt fait de vous faire découvrir. De nombreux petits îlots vous tendent les bras comme l’île aux Nattes, tout au Sud. Ne manquez pas non plus le cimetière des pirates avec ses tombes à têtes de mort et ses épitaphes évocatrices. Les passionnés de faune marine seront quant à eux comblés entre juillet et septembre avec des passages de baleines entre la côte malgache et l’ouest de l’île. Elles sont bien souvent nombreuses à rester dans les environs pour s’accoupler et mettre bas ce qui donne lieu à des observations inoubliables.

Sainte Marie, une île paradisiaque au cœur de l’Océan Indien. Une oasis de verdure naturelle avec ses forêts primitives, ses espèces florales, ses cascades, ses fonds sous marins et ses baleines à bosse, Sainte Marie constitue un véritable paradis tropical au bout du monde, encore préservée du tourisme de masse : le luxe simple d’un havre de paix et de villégiature à la douceur exquise.

L’île Sainte-Marie, autrefois nommée Nosy-Ibrahim et devenue aujourd’hui en malgache Nosy Boraha (peu usité), est une île située au nord-est de Fenoarivo Atsinanana (région d’Analanjirofo) en face de Soanierana Ivongo dont elle est séparée par un chenal de 30 km (16 miles) de large.

Destination touristique, l’île Sainte-Marie est connue pour son caractère authentique et préservé, ses regroupements de baleines à bosse, son histoire romanesque et l’accueil de ses habitants.

Quelque 40 % de la population de l’île comprend ou parle le français, ce qui en fait la région la plus francophone de Madagascar. On trouve par ailleurs sur l’île Sainte-Marie de nombreux guides touristiques qui parlent anglais, ce qui attire des visiteurs étrangers.

Un sanctuaire de baleines.

L’île accueille chaque année pendant l’hiver austral un spectaculaire ballet. D’importants groupes de baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) migrent depuis l’Antarctique jusqu’au canal de Sainte-Marie, lieu de reproduction idéal. Ces paisibles géants trouvent ici des conditions favorables à la croissance des jeunes et à leurs jeux amoureux et acrobatiques avant le grand retour vers les mers froides.

Une faune et une flore endémiques.

Le caractère insulaire du lieu et les particularités du sol corallien ont favorisé diverses adaptations, tant sur le plan animal que végétal, entraînant des inter-relations uniques. Sainte-Marie est ainsi dotée d’une faune et une flore très riche, on y rencontre entre autres espèces plusieurs types de lémuriens ainsi qu’une multitude d’orchidées, dont la magnifique Reine de Madagascar – Eulophiella roempleriana – poussant sur Pandanus et endémique de l’île aux Nattes.

Une végétation luxuriante.

L’île porte de nombreux surnoms dont celui de « l’île-jardin ». Du fait d’un micro-climat constant tout au long de l’année, Sainte-Marie possède une luxuriance végétale remarquable. Si les diverses cultures d’épices (girofle, cannelle, vanille, café, poivre) y prolifèrent, Sainte-Marie a su aussi conserver un large éventail des différentes sylves tropicales existant à Madagascar, dont une véritable forêt primaire.

Transports.

L’île dispose de son aérodrome. Elle est aussi accessible par voie maritime à partir de Soanierana Ivongo ou à partir de la plage de Mahambo-Ambany (89 km au nord de Toamasina) par le bâtiment El Condor.

Des atouts touristiques.

  • Plages de sable corallien et cocotiers.
  • Mangroves avec palétuviers
  • Baies et lagons
  • Forêts sèches (nord est) et humide (centre ouest)
  • Forte interculturalité
  • Authentique, tourisme raisonné

Architecture.

À Ambodifotatra :

  • L’église de Sainte-Marie, située à la sortie sud, dont la construction s’achève en 1857, la plus ancienne église catholique de Madagascar1.
  • L’ancien Fort de la Compagnie Française des Indes Orientales
  • La stèle funéraire de F.F.J.Albrand (1795-1826)
  • Le cimetière des pirates

Au nord de l’île :

  • Le phare d’atterrissage Albrand (tour de 18 m.construite en 1931)

Sur l’Îlot Madame :

  • La Résidence, avec son aquarium
  • Le monument ossuaire des commerçants franco-anglais assassinés, en 1845, à Tamatave

Climat

Aux latitudes de Sainte-Marie, le flux océanique de l’alizé rencontre presque perpendiculairement le relief escarpé de la côte est de Madagascar : il apporte une pluviométrie annuelle importante (plus de 3 500 mm). L’île a un climat tropical humide.

La distribution mensuelle des pluies est supérieure à 300 mm sauf pour les mois de septembre, octobre, novembre qui sont les plus ensoleillés. Les températures varient de décembre à mars entre 34° (le jour) et 25° (la nuit) et de mai à octobre, 28° (le jour) et 20° (la nuit). De janvier à mars, passent les dépressions dont certaines évolueront en Cyclone tropical. En dehors de cette période, au mois d’avril, le vent souffle du Sud Est et le régime d’alizé s’établit avec une intensité augmentant jusqu’au mois d’août (20-25 nœuds). À partir du mois d’octobre, le vent recule et souffle tantôt de l’ESE (affaiblissement de l’alizé) tantôt du NNE (établissement de la zone de convergence intertropicale) en restant modéré (10-15 n).

Localisation.

L’Ile est séparée de Madagascar par le Canal de Sainte-Marie large de 3 miles (5 km) au niveau de la Pointe à Larrée (village d’Antsiraka).

De forme très allongée, elle mesure 49 km de long sur 5 km de large, avec une orientation sud-sud-ouest/nord-nord-est. Au sud, l’île aux Nattes (2,5 km sur 1,5 km) est séparée de l’île Sainte-Marie par un bras de mer d’environ 200 m de large. Un lagon entoure ces deux îles.

Le village principal est Ambodifotatra, à environ 10 km du sud de l’île. L’aéroport est situé à la pointe sud de l’île. Il est desservi par Air Madagascar et Madagasikara Airways depuis les villes de Tananarive et Tamatave.

De nombreux hôtels parsèment l’île, essentiellement entre l’aéroport et Ambodifotatra.

L’île est au voisinage d’anses et de baies remarquables. Les célèbres baies d’Antongil et de Tintingue ont été des repaires de pirates des mers du Sud, l’activité des flibustiers et forbans y connaissant une croissance à l’époque classique entre 1620 et 1680.

Visiter l’île Sainte-Marie

Que faire et voir à Sainte-Marie.

Agence Immobilière Sainte-Marie.

Si cet article vous a plu, cliquez sur J'aime.